oberer quai quai du haut  38
2503 biel    bienne

t + 41 79 510 16 44

heidi sieber

tableaux

heidi sieber est née 1923 à gossau, st. gallen

séjour aux êtas unies de 1946 – 1947

à partir de 1958 formation en céramique d’art à l’école des beaux-arts de sion, vs

apprentissage de la technique de peinture à l’huile et acrylique, le portrait et le nu avec kurt pauletto, bâle

l’aquarelle avec des artistes différents

la taille douce avec dadi wirz, école des beaux-arts, bâle

technique mixte avec doris walser

chine collé avec sandroz godel

monotypie atelier tom blaess, berne

séjour d’études en tunisie, grèce, Espagne, France et Italie

Indépendante depuis 1980

membre de la société des beaux-arts bienne

 

œuvres dans des collections publiques:

la maison communale de hofstetten, SO

centre pour personnes âgées dornach, BL

UBS SA, bâle

 

depuis 1981 des expositions personnelles et collectives

 

c'est au départ de la maison familiale de ses 5 fils que heidi sieber a pu se consacrer entièrement à la peinture et développer ses possibilités créatrices.

elle fait l'apprentissage des expressions artistiques diverses chez des artistes renommés

depuis 1981 elle expose ses œuvres.

heidi sieber dit de sa peinture: «à travers la peinture figurative et abstraite j'ai trouvé mon expression personnelle qui me fascine.

mes tableaux ont souvent été réalisés spontanément et d'une tension intérieure qui durait parfois des journées et des semaines entières.

parallèlement aux motives abstraits, l'homme et ce qui le tourmente joue un rôle important dans mon œuvre.

l'utilisation de techniques mixtes et de ces formes et couleurs se prête merveilleusement bien pour exprimer mes impressions et ambiances intérieures.

ce travail créatif entre les quatre murs silencieux de mon atelier me donne l’équilibre intérieur qui m'est nécessaire pour affronter le temps agité d'aujourd'hui.

par-delà il me permet d’entrer en dialogue avec le spectateur de mes tableaux.

peut-être vais-je réussir à l'atteindre sur mon chemin de chercheuses et de stimuler ainsi sa fantaisie et de lui procurer du bonheur. »

(photos copyright regula walther)